Hamilton atteint les 300 GP en F1 : les chiffres d’une carrière hors-normes

0
74
Hamilton atteint les 300 GP en F1 : les chiffres d’une carrière hors-normes

Hamilton atteint les 300 GP en F1 : (...)

Ce week-end au Paul Ricard, Lewis Hamilton va participer à son 300e Grand Prix en carrière.

Cette barre des 300, Lewis Hamilton est seulement le 6e pilote de F1 de l’histoire à l’atteindre.

Après Kimi Räikkönen (353 Grands Prix), le recordman absolu, on trouve ainsi Fernando Alonso (347 GP : l’Espagnol battra donc le record de Kimi Räikkönen cette année), Rubens Barrichello (326), Jenson Button (309) et Michael Schumacher (308). Sebastian Vettel (290 Grands Prix) est d’ailleurs le 7e de cette liste.

D’ici la fin de l’année, Lewis Hamilton dépassera logiquement Schumacher et Button, pour devenir le 4e pilote le plus expérimenté de l’histoire de la F1.

Depuis ses débuts en carrière en 2007 avec McLaren, Lewis Hamilton n’a manqué qu’un seul Grand Prix : en 2020, pour cause de Covid, à Sakhir (il avait été remplacé par George Russell chez Mercedes).

Jusqu’à présent, Lewis Hamilton a remporté au moins une course par an depuis 2007. Il lui reste 11 Grands Prix en 2022 pour poursuivre la série.

Le Britannique a remporté 7 fois le championnat du monde de F1, et terminé trois fois vice-champion.

Il n’aura connu que deux écuries pour le moment dans sa carrière. Et un seul motoriste : Mercedes.

Lewis Hamilton a remporté plus d’un tiers de ses courses (103 victoires, 34,45 %) malgré cette saison qui ternit ses statistiques. Son nombre de poles est identique (103 poles positions, 34.45 %). Il sera monté sur le podium à 186 reprises (62,21 % des courses).

Il a été l’auteur de 60 meilleurs tours (20,07 %), de 19 hat-tricks et de 6 Grands Chelems.

En moyenne, Lewis Hamilton a marqué 14,3 points à chaque Grand Prix (267 points par saison). Il a mené 5404 tours en Grands Prix soit 27 530 km.

Son taux d’abandon ne dépasse pas les 10 % (27 abandons).

Read More

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here